ATEX, ATMOSPHÈRE EXPLOSIVE – GAZ

Une Atmosphère Explosive (ATEX) est un mélange avec l’air, dans les conditions atmosphériques, de substances inflammables sous forme de gaz, vapeurs ou poussières dans lequel, après inflammation, la combustion se propage à l’ensemble du mélange non brûlé.

Les flammes sont obtenues lorsque le gaz est mélangé au comburant dans des proportions voisines de la concentration stoechiométrique (c’est-à-dire le rapport combustible/comburant optimal pour obtenir une inflammation ou une explosion).

L’explosion se définit par une réaction brusque d’oxydation ou de décomposition entraînant une élévation de température, de pression, ou les deux simultanément.

Quelles sont les substances inflammables
pouvant former une ATEX dans un mélange avec l’air ?

Gaz
Méthane Butane Propane Hydrogène
Vapeurs
Sulfure de Carbone Alcool Éthylique Oxyde d’Éthylène Acétone
Poussières
Aluminium Amidon Céréales Charbon
Gaz
Méthane Butane Propane Hydrogène
Vapeurs
Sulfure de Carbone Alcool Éthylique Oxyde d’Éthylène Acétone
Poussières
Aluminium Amidon Céréales Charbon
Pour être explosif, ce mélange ne doit être ni trop pauvre ni trop riche en combustible. Il doit donc remplir la condition suivante :
ATEX - explosion combustion - Dufour

Comment une ATEX peut exploser ?

Une ATEX peut exploser lorsqu’un comburant, un combustible et une source d’inflammation entrent en contact. Le comburant est l’O2 comme vu précédemment. Le combustible peut être du bois, tissu, plastique, de l’huile, du pétrole,
ATEX - Dufour, Le Havre

Quelles sont les substances inflammables dangereuses ?

Il existe deux classements bien distincts pour connaître les substances inflammables dangereuses : le groupe de gaz (ou subdivisions), et les classes de températures.

Pour les groupes de gaz, on utilise deux critères appelés l’Interstice Expérimental Maximal de Sécurité (IEMS) et l’Énergie Minimale d’Inflammation (EMI). À partir de ces critères, des groupes de gaz ont été établis sur la base de cinq gaz représentatifs comme vu sur le tableau ci-dessous :

Pour le groupe II, la dangerosité croît de la subdivision IIA à IIC.

Pour les classes de températures, plus la substance peut s’enflammer à une température faible, plus elle est dangereuse.

Zones et Catégories des matériels

Ces catégories correspondent aux niveaux de sécurité exigés pour l’équipement en fonction des zones explosibles.

Catégories 1, 2, ou 3
Ces appareils sont en adéquation avec la zone GAZ 2 et la zone POUSSIÈRES 22. Ces appareils se trouvent dans des zones où la présence d’une atmosphère explosive est épisodique ou accidentelle.

Catégories 1 ou 2
Le matériel Atex convient à la zone GAZ 1 ainsi qu’à la zone POUSSIÈRES 21. Ce sont des lieux où la présence d’une atmosphère explosive est occasionnelle et potentielle en fonctionnement normal.

Catégorie 1
Cet équipement est indiqué pour la zone GAZ 0 et la zone POUSSIÈRES 20. Ce sont des emplacements dans lesquels la présence d’une atmosphère explosive est permanente ou pendant de longues périodes.

Le marquage des équipements

Mesures de prévention lors des travaux ATEX

Trois étapes sont nécessaires pour limiter le risque d’explosion. La première étape primordiale étant d’empêcher la formation d’une ATEX. Sinon, il faudra éviter son inflammation ou atténuer les effets de l’explosion. Ces mesures sont à compléter par la formation ATEX.

Évaluation du risque d’explosion
L’évaluation du risque d’explosion s’effectue en 8 étapes bien distinctes listées ci-dessous:

  • La réalisation de l’inventaire des produits, en identifiant leur nature, leur état de division, leur caractéristiques physico-chimique, les quantités utilisées à toutes les étapes, et les conditions de stockage
  • L’analyse des procédures de mise en oeuvre
  • L’étude des dysfonctionnements potentiels
  • Un zonage des emplacements dangereux
  • L’identification des sources d’inflammations
  • L’évaluation de la gravité d’une explosion
  • La recherche des mesures de préventions et de protection
  • La rédaction du DRPCE (document relatif à la protection contre les explosions)

Mesures de prévention / Protection du risque d’explosion
Ces mesures encadrent l’empêchement de la formation d’une atmosphère explosive en agissant sur les combustibles et les comburants, elles recherchent l’évitement des sources d’inflammations en agissant sur le procédés et les appareils ainsi qu’en réalisant des contrôles et en mettant en place des mesures organisationnelles. Enfin, elles permettent de limiter les effets d’une explosion grâce à différents outils tels que des extincteurs déclenchés, des appareils résistant à la surpression d’explosion, ou encore des systèmes de découplage technique.

La formation aux risques ATEX
La formation à la prévention des risques d’explosion d’ATEX de l’ensemble du personnel exposé est une obligation du Code du travail.

Différents cas sont à distinguer et les formations doivent être adaptées aux publics et aux spécificités de l’entreprise, mais la formation à la prévention des risques d’explosion d’ATEX sont disponible pour :

  • Le personnel travaillant en zone ATEX ou à proximité
  • Le personnel encadrant ou décisionnaire (notamment celui chargé des achats de produits ou de matériel)
  • Le personnel intervenant sur tout appareil ATEX (notamment pour la maintenance, même si les opérations ne se déroulent pas en zone ATEX)
  • La personne « référente » en prévention des ATEX (notamment en charge de réaliser l’évaluation du risque ATEX)

Lexique

Comburant

Un comburant est une substance chimique qui a pour propriété de permettre la combustion d’un combustible. Par explemple, l’O2 est un comburant.

Atex - Comburant - Dufour Le Havre
Combustible
Un combustible est un composé chimique qui, avec un comburant et de l’énergie, se consume dans une réaction chimique générant de la chaleur
ATEX - Combustible - Dufour Le Havre
LSE : Limite Supérieure d’Explosivité
La valeur au-dessus de laquelle le mélange air-gaz ne contient plus assez de comburant (d’oxygène) pour permettre la combustion.
LIE : Limite Inférieure d’Explosivité
La concentration minimale du gaz pour laquelle le mélange air-gaz est explosif.