Comment et quand
bien entretenir sa chaudière ?

entretien de conduit de cheminée sous la neige, ramoneur

Winter is coming …

Différents types de chaudières existent sur le marché et fonctionnent plus ou moins différemment, bien qu’elles comportent sensiblement la même utilité : chauffer un espace. Ici, nous n’allons donc pas développer les caractéristiques propres aux différentes sortes de chaudières mais plutôt l’entretien relatif à celles-ci ! Qu’elle soit au gaz ou au fioul, votre chaudière aura nécessairement besoin d’être entretenue au minimum une fois par an,et ce, tant pour des raisons de sécurité que pour des raisons économiques.

En effet, il est tout d’abord important de noter que cette démarche est devenue obligatoire aux yeux de la loi française depuis le 9 juin 2009 et concerne les propriétaires comme les locataires d’un bien. Dans le cas d’un non-respect à cette obligation, aucune amende n’est prévue pour vous sanctionner. En revanche, vous vous punirez vous-même puisque vous serez tenu pour entier responsable en cas d’incident et ne serez donc pas couvert par votre assurance (ce qui est à éviter).

L’entretien de chaudière, une question de sécurité !

chauffagiste contrôle une chaudière

Maintenant, passons à un petit point de sensibilisation. De nos jours, encore trop d’accidents domestiques au monoxyde de carbone surviennent à cause du mauvais entretien d’une chaudière ou d’un dispositif de chauffage. Gaz incolore, inodore et invisible, le monoxyde de carbone est toxique et peut tuer lors d’une exposition trop prolongée à celui-ci. Tristement célèbre, l’intoxication au monoxyde de carbone touche, chaque année, pas moins de 1000 foyers dont 3000 personnes et représente la première cause de décès par intoxication accidentelle en France.

Puisque votre sécurité et la santé de vos proches n’ont pas de prix, nous vous conseillons donc vivement de rester attentif au bon entretien de votre chaudière qui doit impérativement se faire tous les ans. Pour ce faire, faire appel à un professionnel agréé tel que proposé par la société DUFOUR est la meilleure solution !

 

En quoi consiste un entretien de chaudière ?

Passons maintenant à la phase pratique à savoir : quelles sont les différentes étapes relatives à l’entretien de votre chaudière ? Pour mener à bien cette démarche, nos professionnels certifiés vont passer généralement par plusieurs phases principales que nous allons voir de manière non exhaustive juste ci-dessous !

1. Le Ramonage

Tout d’abord, le chauffagiste va procéder au ramonage du conduit de votre chaudière ce qui va notamment permettre d’ôter et d’éliminer les résidus et suies présents dans celui-ci. L’utilité de cette étape ? Amoindrir la pollution causée par votre chaudière, rallonger la durée de vie de votre appareil en limitant l’usure de ses composantes tout en réduisant drastiquement tous risques de pannes et d’incidents. 

Pour commencer, notre professionnel mettra en place une bâche surplombée d’un seau en dessous du conduit afin de récupérer les résidus susceptibles de tomber. Les parois seront ramonées à l’aide d’un hérisson, puis grattées avec une brosse adéquate. Ensuite, le chauffagiste videra le récipient et aspirera les débris avant de passer au nettoyage de la grille anti-intrusion d’animaux. Pour terminer, il testera l’étanchéité du conduit.

2. Le Nettoyage

S’ensuit le nettoyage de la chaudière et du corps de chauffe pour permettre une meilleure performance de votre appareil et augmenter tant son rendement que sa durée de vie.

Cette étape est très importante puisqu’elle caractérise le nettoyage de la pièce maîtresse de la chaudière.

Pour ce faire, le chauffagiste retire le brûleur, la trappe et la porte d’accès au foyer. Il procède ensuite à l’inspection de l’intérieur, puis à un nettoyage dans les règles de l’art avec, encore une fois, un hérisson de ramonage puis une brosse.

3. Le Contôle

Arrive l’étape de contrôle du brûleur. Si vous avez bien suivi, le brûleur est actuellement démonté.

Ainsi, le chauffagiste en profite pour contrôler celui-ci et notamment son bon état, ce qui assurera un fonctionnement optimal de la chaudière. Il vérifie les éventuelles fuites et l’état de la pompe à fioul ( si c’est une chaudière au fioul ) ainsi que des électrodes.

Cette étape est, elle aussi, extrêmement importante puisque c’est le brûleur qui va permettre l’action de combustion. Evidemment, le nettoyage et dépoussiérage de cette pièce est de rigueur pour clore cette phase.

4. Les Vérifications

Successivement, le chauffagiste procédera à la vérification des organes ou “pièces” permettant d’assurer la sécurité de l’installation. Encore une fois, cette étape caractérise une phase clé dans l’entretien de votre chaudière.

Pour ce faire, le professionnel va donc contrôler (pour ne citer qu’eux) le thermocouple, l’électrode d’ionisation, l’électrode d’allumage ou encore le thermostat de sécurité de surchauffe et de débordement des fumées.

Naturellement, il peut être amené à réparer ou remplacer une quelconque pièce usée ou défectueuse.

5. L’Analyse

Enfin, arrive la prise des combustionsÉquipé d’un analyseur de combustion, le chauffagiste va vérifier, mesurer, et parfois rectifier la puissance énergétique qui émane de la chaudière.

Le bon déroulement de cette étape permet, entre autres, de garantir la longévité de votre installation ainsi que ses performances tout en réduisant la pollution qu’elle engendre.

Effectivement, une chaudière mal réglée fonctionnera d’une façon inadéquate, se détériorera plus rapidement, et polluera plus.

icône ramoneur

1. Le Ramonage

Tout d’abord, le chauffagiste va procéder au ramonage du conduit de votre chaudière ce qui va notamment permettre d’ôter et d’éliminer les résidus et suies présents dans celui-ci. L’utilité de cette étape ? Amoindrir la pollution causée par votre chaudière, rallonger la durée de vie de votre appareil en limitant l’usure de ses composantes tout en réduisant drastiquement tous risques de pannes et d’incidents. 

Pour commencer, notre professionnel mettra en place une bâche surplombée d’un seau en dessous du conduit afin de récupérer les résidus susceptibles de tomber. Les parois seront ramonées à l’aide d’un hérisson, puis grattées avec une brosse adéquate. Ensuite, le chauffagiste videra le récipient et aspirera les débris avant de passer au nettoyage de la grille anti-intrusion d’animaux. Pour terminer, il testera l’étanchéité du conduit.

2. Le Nettoyage

S’ensuit le nettoyage de la chaudière et du corps de chauffe pour permettre une meilleure performance de votre appareil et augmenter tant son rendement que sa durée de vie.

Cette étape est très importante puisqu’elle caractérise le nettoyage de la pièce maîtresse de la chaudière.

Pour ce faire, le chauffagiste retire le brûleur, la trappe et la porte d’accès au foyer. Il procède ensuite à l’inspection de l’intérieur, puis à un nettoyage dans les règles de l’art avec, encore une fois, un hérisson de ramonage puis une brosse.

icône de brosse pour nettoyer conduit de cheminée
icône brûleur chaudière

3. Le Contôle

Arrive l’étape de contrôle du brûleur. Si vous avez bien suivi, le brûleur est actuellement démonté.

Ainsi, le chauffagiste en profite pour contrôler celui-ci et notamment son bon état, ce qui assurera un fonctionnement optimal de la chaudière. Il vérifie les éventuelles fuites et l’état de la pompe à fioul ( si c’est une chaudière au fioul ) ainsi que des électrodes.

Cette étape est, elle aussi, extrêmement importante puisque c’est le brûleur qui va permettre l’action de combustion. Evidemment, le nettoyage et dépoussiérage de cette pièce est de rigueur pour clore cette phase.

4. Les Vérifications

Successivement, le chauffagiste procédera à la vérification des organes ou “pièces” permettant d’assurer la sécurité de l’installation. Encore une fois, cette étape caractérise une phase clé dans l’entretien de votre chaudière.

Pour ce faire, le professionnel va donc contrôler (pour ne citer qu’eux) le thermocouple, l’électrode d’ionisation, l’électrode d’allumage ou encore le thermostat de sécurité de surchauffe et de débordement des fumées.

Naturellement, il peut être amené à réparer ou remplacer une quelconque pièce usée ou défectueuse.

icône contrôle Sécurité chaudière
icône Contrôle de combustion de chaudière

5. L’Analyse

Enfin, arrive la prise des combustionsÉquipé d’un analyseur de combustion, le chauffagiste va vérifier, mesurer, et parfois rectifier la puissance énergétique qui émane de la chaudière.

Le bon déroulement de cette étape permet, entre autres, de garantir la longévité de votre installation ainsi que ses performances tout en réduisant la pollution qu’elle engendre.

Effectivement, une chaudière mal réglée fonctionnera d’une façon inadéquate, se détériorera plus rapidement, et polluera plus.

Conclusion

Pour votre planète, votre sécurité et votre bien-être, entretenir votre chaudière une fois par an est une démarche plus que capitale. Le froid approche. A quand remonte le dernier entretien de votre chaudière ? Faites appel à l’un de des professionnels agréés qui se fera un plaisir d’y jeter un œil et de la remettre à neuf pour qu’elle soit votre plus précieuse alliée durant cet hiver !